Ressources pour freelances

Partager Partager Partager

Sommaire de la sélection

  1. Wuro, pour gérer ses factures
  2. N26, banque en ligne
  3. o2Switch, hébergeur à tout faire

Wuro, pour gérer ses factures

Logo Wuro
© Wuro

Il y a quelques années, je travaillais au sein de la société Awelty à Amiens, plus précisément dans la partie service après vente de e-monsite. Beaucoup de projets se sont développés chez eux, dont le système de gestion de société nommé Wuro. S'il permet à de grosses entreprises de gérer ses salariés, les fiches de paie, les congés, etc, il est surtout utile pour gérer ses factures pour un micro-entrepreneur.

A l'heure actuelle, la version gratuite a été assez réduite et ne vous permettra de générer que deux factures par mois. Cela peut suffire si vous avez l'habitude de travailler avec un seul ou deux client(e)s régulier(e)s ; si vous avez besoin de 10 factures, cela vous coûtera 6€ (TTC) par mois. Je vous invite à vous rendre sur le site officiel de Wuro pour découvrir toutes les offres.

Wuro me permet donc de générer des factures pour mes client(e)s, avec la possibilité d'enregistrer leurs coordonnées pour aller plus vite par la suite. Il est possible d'indiquer automatiquement vos coordonnées, votre SIRET, les moyens de paiement (je privilégie personnellement le paiement par virement bancaire) ainsi que d'apposer votre logo, si vous en avez un. Ensuite, il vous suffit d'ajouter les services facturés, le montant HT (sachant qu'en micro-entrepreneur, HT = TTC, une mention doit d'ailleurs être apposée en ce sens) et la date de paiement maximale. Une fois tout ceci fait et la facture terminée, vous pouvez l'envoyer à votre client(e) directement depuis Wuro, tout en vous l'expédiant en copie pour garder une trace.

N26, banque en ligne

Logo N26
© N26

Un micro-entrepreneur est dans l'obligation de disposer d'un compte bancaire dédié à son activité indépendante. S'il a 12 mois pour s'en ouvrir un (avant cela, le compte courant personnel suffit), il est toujours préférable d'en ouvrir un au plus tôt pour être tranquille.

Durant plusieurs semaines, j'ai donc comparé différentes banques. Je ne me suis pas arrêté à un seul "type" de banque, puisque j'ai sondé les établissements classiques comme Société Générale ou La Banque Postale, tout comme des banques en ligne comme Hello Bank et N26 par exemple. Dans les faits, la loi autorise un micro-entrepreneur à utiliser un compte "personnel" pour son activité (celui-ci doit, encore une fois, être distinct du compte courant) ; il n'y a pas besoin de souscrire à une offre professionnelle. Néanmoins, la majorité des banques ne l'entendent pas de cette oreille et refusent les micro-entrepreneurs à utiliser un tel compte. Légal ou non je ne sais pas, mais c'est fort dommage.

D'autre banques proposent des comptes adaptés aux micro-entrepreneurs, mais bien souvent payants. Si ce n'est pas un problème lorsque l'argent rentre, c'est toujours plus compliqué quand on se lance. A force de recherches, j'ai fini par tomber sur N26. Avec leur offre totalement gratuite et leur application réputée pour être très pratique, j'ai souhaité creuser un peu plus.

Ce qui me faisait peur, c'est que le compte bancaire N26 est domicilié en Allemagne. Au premier abord, c'est assez dérangeant puisque l'on se dit que les virements seront peut-être plus longs et l'on se pose la question de la possibilité légale ou non d'utiliser un tel compte pour une micro-entreprise en France. Rassurez-vous, cela ne pose absolument aucun problème. J'ai donc foncé et je suis "client" de cette banque depuis mes débuts en 2019. Entre notifications en temps réel, cashback et application facile à utiliser, nombreux sont les petits avantages.

Si vous souhaitez en savoir plus sur leur offre, cliquez juste ici. J'en profite pour caler mon code parrainage, qui ne vous apportera rien d'autre que de me permettre de gagner 15€ dès que vous aurez dépensé la même somme. Oui, c'est étrange, mais pourquoi pas. Voici donc le code : benjamid8968.

o2Switch, hébergeur à tout faire

Logo O2Switch
© o2Switch

Description à venir.